Bouquins

Le mystère des livres disparus d’Ian Sansom

Il est bien trop rare pour que je ne le partage pas : j’ai ri en lisant. J’ai lu ce livre et j’ai ri. Pas juste la poussée d’air impromptue qui sort du nez, le vrai rire. Il est vrai qu’il faut avoir un humour anglais, basé sur le comique de répétition et les situations qui n’ont aucun sens.

Israël, jeune londonien, débarque en Irlande profonde pour reprendre la bibliothèque du bled. Petit problème : les livres ont disparus. Sa mission : les retrouver. Choc des cultures, choc de la langue, choc d’une éducation, choc.

Le mystère des livres disparus

Pendant les besoins de sa tâche ardue, il fait alors le tour du village pour tenter de récupérer les livres qu’auraient « oublié » les habitants chez eux. Il va rencontrer des personnages tellement humains, si touchants. Et très probablement se retrouver un peu en eux. Comme d’habitude, je préfère ne pas trop vous en dire sur l’intrigue. Ce fut une lecture légère et relaxante. Mais la chose à retenir sur l’écriture de l’auteur sont les dialogues. Ils sont géniaux. Tous. Du rythme, des quiproquo, des non-sens.

Mon petit doigt de libraire me dit que nous retrouverons Israël dans une aventure tout aussi loufoque en avril dans notre doux pays (4 tomes étant déjà disponibles dans la langue de Shakespeare).

Ne pas juger un livre par sa couverture. Elle est aussi moche que ce livre fait du bien au moral.


Le mystère des livres disparus d’Ian Sansom, Hoëbeke, 19.80€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s