Bouquins

Marathon Hunger Games

Grace à la chaîne Booktube Les lectures sucrées, j’ai réparé un impair. Du 11 avril au 1er mai était organisé un marathon : lire les 3 livres en 3 semaines et pourquoi pas, regarder les adaptations ciné. N’ayant lu aucun tome et vu uniquement le premier film, c’était l’occasion rêvée de m’y mettre. Pour ma part, j’ai regardé les films après avoir lu le tome correspondant. Alors qu’en ai-je pensé, 5 ans après tout le monde ?

Je ne sais pas si c’est l’effet marathon mais je dois dire que plus j’avançais dans l’histoire, moins ça me passionnait. Le premier tome est passé tout seul, j’ai plutôt bien aimé l’univers, le personnage de Katniss, le tout avec une écriture fluide et agréable bien que ne cassant pas trois pattes à un canard. Pas spécialement de surprise puisque j’avais vu le film et qu’il est impossible de ne pas avoir entendu parlé de cette histoire mais ça ne m’a pas dérangé. Globalement un bon début, j’avais envie de lire la suite. J’ai donc reregardé le premier film avant d’entamer la lecture du tome suivant. Et je me suis rendue compte que tout ça était très mou par rapport au livre, ce qui est quand même assez embêtant pour un film se basant sur de l’action. J’ai donc préféré le livre bien que le film soit fidèle à l’histoire de base.

Le deuxième tome est, je trouve, dans la lignée du premier. Je ne spoilerai pas l’histoire pour ceux qui auraient vécu comme moi dans une grotte depuis sa sortie mais je ne l’ai pas trouvé super originale. J’ai quand même apprécié le traitement plus poussé de la situation politique et les nouveaux personnages. Par contre, j’ai eu comme un sentiment de répétition. Je dois dire que je n’en ai pas retenu grand chose au final. Le film est passé, j’ai retrouvé cette impression de mou que j’avais eu au premier film. La suite est donc pour moi en dessous que le premier opus.

Et enfin le dernier tome. Je dois dire qu’il était temps. Pour le coup, je me suis ennuyée ferme. C’est long, tellement long. La faute à une narration trop centrée sur les « pensées » de la Katniss, qui du coup à commencer à me taper sur les nerfs sévèrement. « Et gnignigni Gale ou Peeta, méchant Snow, je ne suis pas le geai moqueur gnignigni ». Je m’excuse auprès des fans pour cet aparté. C’est en regardant le film que je me suis aperçue qu’il se passait vraiment des choses en dehors de la tête de Katniss. Toutes les péripéties ont été totalement obstruées par ce flot constant de questionnements qu’a l’héroïne dans le livre. L’intérêt d’avoir découpé ce dernier tome en deux films n’existe pas vraiment au delà de raison financière. J’ai donc cette fois préféré les films bien que trop longs à mon goût.

Vous l’aurez compris, à part le premier tome, je n’ai pas plus aimé que ça. Mais je suis contente d’avoir enfin lu cette trilogie et comprend complètement l’engouement. Cependant, ce n’est pas trop pour moi.


Hunger Games de Suzanne Collins, Pocket Jeunesse poche, 7.80€ le tome

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s